Comment atteindre le sommet en tournoi?

Par Philippe Painchaud

La vie de plusieurs joueurs de X-Wing ressemble un peu à ceci : ils jouent à une fréquence semi-régulière, font des tests, essaient différentes combinaisons et puis vient le jour où ils se laissent tenter d’aller à un tournoi. Après une journée bien remplie, notre joueur fini avec un nombre de victoires souvent égal au nombre de défaites. Bien qu’il ait eu du plaisir et ait appris des leçons importantes, lorsqu’il regarde le classement, il remarque que c’est, une fois de plus, les mêmes joueurs qui sont à la tête du peloton.

Comment est-ce possible? Quels sont les secrets qui leur permettent de gagner de façon constante? Encore plus important : comment faire pour avoir une performance constante comme eux?

Chaque joueur a ses secrets (dont moi-même); le but de cet article n’est pas de les exposer, mais plutôt de vous donner les outils pour les découvrir, voire trouver les vôtres. Il y a beaucoup d’outils disponibles sur Internet qui peuvent vous aider à vous préparer ou à obtenir un avantage significatif sur vos adversaires. Voici donc ces outils et listes d’exercices qui peuvent grandement améliorer votre performance.

Calculateur de probabilité X-Wing

« Capitaine, les chances de traverser un champ d’astéroïdes avec succès sont approximativement de 1 sur 3 720 !

Tu sais, moi et les probabilités… »

L’Empire Contre-Attaque

On a tous entendu cette histoire, un vaisseau à haute agilité (Whisper en mode furtif, derrière un astéroïde à portée 3) qui se fait détruire par un pilote TIE de l’Académie par ce que l’on pourrait appeler un accident des dés. Des accidents qui jouent en notre faveur, c’est bien, mais ce n’est pas une stratégie sur laquelle on peut compter ou du moins, pas pour avoir des victoires de façon constante. Avoir une idée des probabilités est donc très utile.

Vous avez oublié votre droïde protocolaire et n’avez pas suivi de formation universitaire sur les probabilités? Pas de problème, le calculateur de probabilités fait le travail pour vous.

Entrez les paramètres et regardez le résultat.  Un exemple?  Vous êtes frustré parce que Darth Vader tirait sur Fenn à range 1, focus, acquisition de cible, mais que Fenn avait son focus, titre et Serissu pas loin? Ne soyez plus frustré, en moyenne, seulement 0,288 touchés passaient.

On ne peut pas exactement consulter le site en milieu de tournoi, mais si on veut bâtir une stratégie ou, après le tournoi, voir si on avait pris une sage décision, alors le site est un excellent outil.

Un exemple d’utilisation : si on joue un Zealous recruit (Fang), pour bloquer un escadron complet de chasseurs Impériaux (empêchant leur action de focus), est-ce une bonne idée, ou un suicide pour notre pilote?

Si notre pilote a son focus, il évitera l’attaque 94 % du temps.

Si notre pilote perd son focus, il va quand même éviter les attaques 82 % du temps.

La technique de foncer dans le tas avec un Fang est donc parfaitement viable.  Pour l’adversaire qui utilise l’outil, il devrait plutôt étudier le cas de tirer sur une autre cible, même si à première vue, la cible à portée 1 est plus alléchante.

FlyCasual simulator

« Ils sont bien trop rapides! »

Luke

On apprend souvent de nos erreurs, mais quand ça prend plus d’une heure par partie, la leçon peut être longue. Et si vous pouviez faire une partie en 15 minutes ou l’arrêter dès que l’erreur est commise sans frustrer votre adversaire? Vous apprendriez de vos erreurs beaucoup plus vite, pas vrai? Voici donc le simulateur FlyCasual de X-Wing.

Le simulateur a de la difficulté à simuler un joueur « élite » qui se spécialise à esquiver les arcs de tir. Par contre, pour simuler des nuées, c’est un excellent outil. C’est aussi un outil idéal pour tester la synergie entre vaisseaux et certains concepts de création de liste. Si vous êtes capable de battre l’ordinateur de façon constante avec votre liste, vous êtes sur la bonne voie. Si par contre vous perdez souvent, ça veut dire que votre liste ou façon de piloter doit être améliorée.

Le logiciel fonctionne sur Windows, MacOS, Linux, Android. Certains bugs existent, mais il y a des mises à jour fréquentes et si on soumet un bug, il est traité.

Vassal

Il vous manque du temps pour jouer des parties parce que vous avez une « famille »? Eh bien Vassal peut être une solution de rechange. Le module et le petit guide d’utilisation sont le point de départ.

Il y a plusieurs personnes sur Facebook qui peuvent vous montrer comment jouer en ligne (cette information dépasserait le contexte de cet article). Par contre, Vassal ne se limite pas uniquement à jouer contre un joueur humain. En fait, il est possible de l’utiliser pour pré-calculer ses mouvements.

« Avec Vassal, il est possible de démontre que IG-88 peut longer le bord de la carte de façon sécuritaire.  Ceci sauve du temps et de l’angoisse. »

Dans l’art de piloter un Aggresseur, il y a sans cesse le danger suivant : est-ce que je risque de sortir de la carte par accident en faisant un S-loop?  Avec Vassal et un peu de copier-coller, il est possible d’élucider la question et « pré-calculer » la manœuvre.  Ainsi, on peut se garder des notes qui sont faciles à conserver et très précises.

D’autres types de question que Vassal peut élucider sont :

  • Est-ce que je peux m’enfuir d’un « alpha strike »? (facile à simuler)
  • Où dois-je placer mes obstacles pour que mon déploiement en bénéficie?
  • À quelle distance est-ce qu’un rayon tracteur doit pousser une cible pour que celle-ci soit forcée de sortir de la carte le tour suivant?

Le jeu X-Wing lui-même

L’exercice s’adresse davantage aux nouveaux joueurs, mais il en vaut la peine.  Un vétéran peut même en profiter s’il a, par exemple, perdu la main avec les bases moyennes ou larges.  Il suffit de déployer sa flotte et ses astéroïdes sur un tapis et de manœuvrer ses vaisseaux sans même utiliser les roulettes. Ainsi, on peut voir si on peut rester en formation ou éviter de tomber sur les roches. L’exercice devient trop facile? Alors on augmente le nombre d’obstacles à 9, voire plus! Exercice très facile et rapide à faire.

Voici un autre exemple où cet exercice est très pertinent : un pilote comme « Sinker » bénéficie d’être en formation et de conserver ses alliés à sa gauche et à sa droite. Si l’adversaire se déploie dans le coin opposé en diagonale, il est fort possible que la formation doive tourner de 90 degrés. Pratiquer les manœuvres pour rester en formation et conserver les alliés à gauche et à droite est donc un aspect essentiel de ce pilote. Sinon, on en perd tous les avantages avant même le premier engagement.

ListFortress

« Je ne vous révélerai jamais la liste de notre champion!
Pas de problème, ça fait déjà trois tournois qu’il joue la même liste… »

Scénario fictif

Vous voulez savoir ce qui vous attend au prochain tournoi ou vous cherchez de l’inspiration? Quelles sont les listes meta qui risquent d’apparaître? Eh bien, consulter ce qui se manifeste dans le monde sur ListFortress!

Vous pouvez regarder les derniers tournois qui ont beaucoup de joueurs et voir les listes qui sont en tête de file. Dépendant des points de vue, certains considèrent le fait de copier une liste comme « tabou ». Je vous suggère de ne pas tenir compte de ce point de vue. Vous pouvez piloter une liste meta juste pour en découvrir les points forts ou points faible et vos adversaires bénéficieront de cette pratique. En bout de ligne, si vous aimez une liste, c’est tout ce qui compte.

Gardez seulement en tête que si vous jouez une liste meta, alors vous risquez de faire face à cette liste en retour et à ce moment, le meilleur joueur (ou le plus chanceux) gagnera. Donc, pratiquez-la en conséquence.

Une autre façon d’utiliser le site : avant le Défi Alpha Condor, plusieurs d’entre nous avions espionné les listes utilisées par les joueurs de Québec pour avoir un portrait du meta (saveur majoritairement Rebelle dans le temps). Ça peut donner des idées à ce niveau également (espionnage!).

MetaWing

Un autre aspect de ListFortress est le MetaWing, un outil qui analyse plus en détails les résultats de tournois.

Ce site permet de déterminer, entre autres choses, quels sont les pilotes les plus performants en compétition et dans quelles listes. Il y a plusieurs façons de faire des recherches et avoir une idée du meta mondial.  Il est possible de raffiner ses recherches selon une période ou un type de tournoi (régulier ou hyper espace).

ATTENTION : Ce n’est pas parce qu’un vaisseau n’est pas en tête du meta qu’il n’est pas bon. Ça veut tout simplement dire que personne n’a réussi à trouver la façon d’exploiter ses capacités et/ou qu’il n’est pas populaire. Exemple : Serissu n’est utilisée par personne et pourtant, elle faisait partie d’une liste qui a fini en deuxième place au Défi Alpha Condor.

Conclusion

Voilà, ça fait plusieurs outils qui sont disponibles à tous et en plus, gratuits! Si vous les utilisez, vous allez voir une augmentation de vos habilités et donner plus de fil à retordre à ceux qui sont en tête de tournois! Bonne chance!


2 Replies to “Comment atteindre le sommet en tournoi?”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *