Rapport de bataille : Hyperspace Trial (avril 2019)

Par Rémi Dumais

(Les scores sont de mémoire, car j’ai perdu ma feuille de notes)

Ça devait faire facilement 1 mois que je me préparais en vue de ce tournoi. Avec l’introduction de mon vaisseau préféré de l’Empire, le TIE Interceptor, et le TIE Bomber ajoutés au format Hyperspace en mars 2019, j’avais de quoi explorer avec plaisir.

Les listes que j’ai testées tournaient toujours autour de ces 2 châssis. Après plusieurs tests, essaies, erreurs et ajustement, j’ai finalement trouvé ce qui fonctionnait bien pour moi.

Ma liste :

Major Rhymer + Cluster Missiles
Captain Jonus + Barrage Rockets
Saber Squadron Ace
Soontir Fel + Outmaneuver

Total : 191 pts

L’idée est simple et efficace. J’ai 2 bombers qui peuvent ‘’jouster’’, Soontir qui fait ce que Soontir fait, c’est-à-dire un ace qui peut flanker ou servir d’appât et finalement un TIE Interceptor d’initiative 4 qui est mon “Jack-of-all-trades”. Il peut changer de rôle d’un tour à l’autre; de bloqueur, à “flanker” ou ace, bref un moustique bien trop souvent ignoré !

Cette liste est très brutale contre une liste qui vole en formation. Les 2 bombers peuvent facilement faire 3 attaques modifié à 3 dés rouges par tour. Si je contrôle bien la distance, l’idéal est d’avoir ces 3 attaques à range 3. Rhymer peut aussi attaquer avec ses missiles à range 0-3. Je lock donc généralement le vaisseau qui est devant ou du moins celui qui aura le plus tendance à vouloir le bloquer le tour suivant. Comme ça, même si Rhymer se fait bloquer, il peut quand même l’attaquer avec un Cluster Missiles et peut être même attaquer un autre vaisseau.

Bref, la très grande majorité de mes parties, Rhymer lance ses 4 missiles en 2 ou 3 tours. Jonus n’est généralement pas aussi chanceux. S’il lance 2 barrages, je suis content.

Le jour J

27 joueurs total. Pas énorme, mais quand même 5 rondes suisse et le Top 8, donc un total de 8 parties pour ceux qui iront en finale.

Je dis souvent que les gros tournois de ce genre, ce n’est pas uniquement les bons joueurs qui se rendent en finale, mais surtout ceux qui ont une bonne endurance à la fatigue. C’est comme un marathon. Je fais partie de ceux qui ont une bonne endurance, du moins, pour X-Wing !

La place est superbe, c’est un centre d’entraînement pour le patin (hockey) et nous sommes à côté d’un bar, au 2e étage, avec de grandes vitre qui donnent sur les patinoires sur les 2 côtés. Vraiment un endroit fantastique!

1ère ronde, je suis jumelé contre Charles-Forest Latour. Isshh… ça commence raide ! Lui, il est très heureux, car il me dit que s’il avait à m’affronter, il préférait que ce soit au premier tour. QD + Kylo + Muse. Ouf, ça va être difficile !

Heureusement (ou malheureusement, car j’adore jouer contre Charles), les pairing sont refait, car ils ont oublié d’inclure Alain Marcoux.

Partie 1 : Jonathan Atherton

Han Solo + Trick Shot + Leia Organa + R2-D2 + Inertial Dampeners
Wedge Antilles + Servomotor S-foils
“Dutch” Vander + Ion Cannon Turret + Veteran Turret Gunner

Évidemment, je lui laisse l’initiative. Il déploie Dutch au centre, légèrement vers ma gauche. Je déploie mes bombers dans mon coin droit et mon Saber près du centre. Il met Wedge derrière Dutch et Han à leur gauche, donc plus près de mes bombers. Je déploie Fel à ma gauche.

Je fonce rapidement (4 droit) avec mes bombers et reste prudent avec mes aces. Quant à lui, il avance timidement ou bank vers mes bombers.

2e ou 3e tour, il s’en vient clairement vers mes bombers. Puisqu’il joue en premier, Dutch n’a aucune cible à range 3 et fait donc un focus. Mes Bombers arrivent rapidement (bank 3 je crois) et Rhymer prend un lock sur Dutch. Mon Saber s’en vient sur le flank de Dutch et focus. Wedge suit de près Dutch (yes, j’aurais un cluster missile sur lui avec Rhymer!) et il fait LA gaffe qui lui coûte la partie. Il fait un 3 droit (au lieu de 4) avec Han et l’arrière de son vaisseau clip un débris (gagne un stress et n’a pas d’action). Fel arrive par l’arrière.

Setup idéal. Face à face avec mes bombers, Saber sur le flanc et Fel à l’arrière !

Il me fait je crois 1 ou 2 hull sur mes bombers, alors que je tue Wedge et blesse Dutch.

Tour suivant, puisque Han est stressé, il est facile de prévoir sa manœuvre. S’il veut garder son arc vers mes vaisseaux, il devra banker vers mes bombers. Si non, 1 droit+ rotate action. Mes bombers font donc 1 droit et Han bank 2 vers mes bombers et bump Rhymer.

Ce tour-ci, je détruis Dutch et blesse légèrement Han, lui je pense qu’il ne fait aucun dégât ou 1 hull sur 1 bomber.

Tour suivant, je désengage avec les bombers et il active Leia et fait un S-Loop. Échange de tir, aucun dégât sur moi et lui quelques shields.

Tour suivant, bombers k-turn en vue du tour suivant et mon saber bloque Han. Fel se gâte et lui enlève tous ses shields restant, mais aucun hull. Il ne peut donc pas utiliser R2-D2 ni Inertial Dampeners, hehehehe !

Tour suivant, Saber le bloque encore et le tir concentré des 2 bombers + Fel le détruit.

Partie plutôt à sens unique, il restait 40 min au chrono. Pauvre lui, non seulement l’attente après cette partie a été longue, mais en plus, il a reçu le bye au tour suivant. Il a donc attendu pas loin de 2 heures avant de rejouer au 3e tour!

De mémoire, je pense qu’il venait de la Nouvelle-Écosse ou du Nouveau Brunswick. Tout ce voyage pour rester 2h sur une chaise… Pas cool ! En plus, une méchante volée ! Bienvenue à Montréal Mec !!!!

Victoire 200 – 22

Partie 2 : Fréderic Thomas

Gray Squadron Bomber + Ion Cannon Turret + Veteran Turret Gunner
Gray Squadron Bomber + Ion Cannon Turret + Veteran Turret Gunner
Gray Squadron Bomber + Ion Cannon Turret + Veteran Turret Gunner
Gray Squadron Bomber + Ion Cannon Turret + Veteran Turret Gunner
Gray Squadron Bomber + Ion Cannon Turret

199 pts

C’est très drôle, car Frédéric m’a contacté 10 jours avant le tournoi pour des conseils. Il ne joue pas trop souvent, alors il voulait jouer une liste facile. Il pensait donc à cette liste et voulait des stratégies. Bref, un bel échange sur plusieurs jours concernant quoi faire et quoi ne pas faire avec la liste, etc.

C’était donc un peu étrange avec une pointe de malaise de me prendre contre lui, surtout après lui avoir donné autant de conseils !

Le placement des roches + débris était à mon avantage. Je dois le forcer à rentrer dans les roches/débris, mais en même temps, je lui avais conseillé sur Facebook de ne PAS aller dans les roches, mais d’être patient et de forcer l’autre à y aller. J’allais voir s’il avait retenu la leçon.

Il déploie dans un coin (à ma droite) et je déploie mes 4 vaisseaux dans le coin opposé (à ma gauche).

Il avance lentement (1 droit) et moi je tourne mes bombers vers ma droite et mes aces tout droit.

Tranquillement, il avance et avec l’emplacement des roches/débris, j’amène mes bombers dans une position très avantageuse pour moi et ainsi le forcer à tourner vers un gros débris s’il veut affronter mes bombers. Pendant ce temps, mes 2 aces foncent vers l’arrière pour Fel et le flanc pour le Saber.

1er tour d’engagement, je m’attends à ce qu’il bank 3 vers mes bombers, mais il k-turn à la place ! Puisqu’il ne bank pas, ses vaisseaux se retrouvent plus loin de mes bombers que prévue et seulement Rhymer a une attaque et lance 1 seul missile, car les autres sont trop loin. Et c’est celui qui n’a pas de gunner. Le k-turn n’était pas mauvais, car maintenant, mes aces sont sous pression. Va-t-il affronter mes 2 aces ou mes bombers ?

Il fait donc bank 1 + rotate turret vers mes bombers. Je crois que ça été son erreur, car il n’a jamais remis ses turrets à l’avant et donc le gunner n’a pas ou très peu servi. Mes aces ont fait des manœuvres qui leur permettaient de désengager si jamais il avait fait des 3 droit ou bank 1 et garder les tourelles à l’avant ou d’engager dans ce cas-ci. Mes bombers font des ravages, ainsi que mes aces et lui m’ionise mes 2 bombers. J’ai détruit son Y-wing sans gunner et blessé un autre.

Tour suivant, je détruis le Y-Wing blessé et lui me sort Rhymer. Pas grave, il a lancé tous ses missiles !

Les tours se suivent et se ressemble. Il est mal positionné alors que moi oui. Ses tourelles ne sont pas à l’avant, donc les k-turn ne sont pas de bonnes options pour lui. Bref, il me reste mes 2 Interceptors (full) et Jonus qui a lancé tous ses barrages lorsque je détruis son dernier Y-Wing.

Malgré la défaite, il était hyper content, car selon lui, c’est la partie la plus instructive qu’il a jamais eu. On a même fait un recap sur les stratégies et choses à faire et ne pas faire avec le temps qu’il restait.

Il faut croire que ça a été efficace, car il a terminé 6e, j’étais sa seule défaite!

Malheureusement, il ne pouvait pas faire le cut (je crois qu’il était venu avec 2 autres gars et eux ne faisaient pas le cut. Ils ont décidé de partir à la place ou quelque chose comme ça).

WIN 200 – 43

Partie 3 : Jean-Marc Cousineau

104th Battalion pilot + R4P Astromech
104th Battalion pilot + R4P Astromech
104th Battalion pilot + Seventh Fleet Gunner
“Sinker” + Clone Commander Cody

Ok, 36 HP à passer au travers en 1h15… Bonne chance ! Je sais que les Y-Wing en avait plus, mais c’est différent comme partie. Les Y-Wing vont voler en formation. Eux sûrement pas et les base médium sont de bons bloqueurs.

Son setup est long et lorsque la partie a commencé, il s’était déjà écoulé 8-10 minutes. Au 2e tour, je savais déjà que j’allais probablement perdre, car Jean-Marc joue lentement.

Son setup fait en sorte que l’affrontement initial est retardé d’au moins 2-3 tours. Ajouté à ça ses 36 HP, il y a peu de chance de se faire tabler. Bref, c’est une bonne stratégie et ce n’est pas pour rien qu’il a terminé 5e. Je dois donc être en avance sur les points et le rester!

Je n’ai pas vraiment de bons détails de cette partie, autre que les dés étaient magique pour lui et exécrable pour moi aux moments clés. On a tous eu des tours, même plusieurs tours de suite où les dés ne veulent rien savoir. On a même tous eu des parties entière où les dés ne veulent rien savoir. C’était ce genre de partie.

Le premier affrontement, il attaque Rhymer avec 2 Arc. 1 attaque à range 2 et l’autre range 3. Les 2 attaques sont non modifiées, car il est stressé (barrel roll). Le premier roule à range 3, hit crit. Je roule 3 blanks (ou 2 blank + 1 focus, mais j’ai pris un lock). Le crit est Fuel Leak. 2e attaque non modifié, il roule naturellement 2 hit 1 crit. Je roule 2 blank. Grace au crit et Fuel Leak, Rhymer meurt au premier tour. ÇA, CE N’EST PAS NORMAL! Mais, y’a rien à faire, c’est le jeu!

Fel se fait tirer au travers un débris range 3 + focus. Il roule 1 hit et je roule 5 blanks…

Fel qui est hyper bien placé, range 1 hors arc et qui roule 3 blank 1 hit…. Ce n’est pas terrible sur des vaisseaux à 9 HP.

Bref, une partie pas trop cool, mais j’ai réussi quand même à avoir un bon MoV. Il ne me restait que mon Saber à la fin.

Malgré ma frustration et la lenteur du choix des manœuvres de Jean-Marc, il était quand même une personne agréable à jouer. Même lui n’en revenait pas de mes horribles lancés de dés et on s’entait qu’il en était désolé.

LOSS – 171 – 103 ?

Partie 4 : Thomas Meunier-Bolduc

Magva Yarro + Leia Organa + Lando Calrissian + Pivot Wing
“Dutch” Vander + Selfless + Proton Torpedoes
Garven Dreis + Selfless + Hull Upgrade + Servomotor S-foils
Phoenix Squadron Pilot + Intimidation

SUR LE STREAM !!!

Thomas est un très jeune joueur, autour de 14 ans à mon avis. Il est un bon joueur et on ne doit pas le prendre à la légère.

Malheureusement pour lui, ma liste est faite pour manger son genre de liste à 4 vaisseaux rebelles qui volent en formation.

Il déploie dans un coin à ma droite et moi dans l’autre coin à ma gauche.

Je hard turn mes bombers à droite et mes aces tout droit pour le flank. Lui, il avance lentement, mais sûrement. Vient donc un moment crucial où Thomas doit choisir comment tourner pour affronter mes bombers. Soit il bank vers eux ou continue tout droit et hard turn le tour suivant. Il opte pour la 2e solution, lui privant ainsi d’une belle possibilité de bloquer avec son A-Wing le tour suivant, mais surtout aucune attaque au premier tour, alors que j’ai Rhymer, Jonus et mon Saber qui eux peuvent attaquer. Je fais au total 2s + 2h sur Dutch et 1s sur Garven (Selfless).

Il hard turn vers mes bombers et impossible pour lui de bloquer avec son A-Wing. Mon Saber et Fel arrivent par le flanc. Ce tour-ci, je détruis Dutch et Garven contre Jonus. Ce n’est pas cher payé, surtout avec mes Interceptor sur le flanc !

Le reste est easy mode. Le U-Wing tombe rapidement, suivi du A-Wing.

WIN – 200 – 50

Partie 5 : Sebastien Dupuis (Le Comte)

Obi-Wan Kenobi + R2 Astromech + Delta-7B
Anakin Skywalker + R2 Astromech + Delta-7B
104th Battalion Pilot

J’aime bien jouer avec Sébastien. Il a un humour très cru, mais un grand cœur. Cette partie est un peu étrange. Les détails sont un peu flous, mais voici les moments clé de la partie.

Au 2e  tour, Anakin est un peu dépassé le centre et derrière un gas. Mon Fel est à 90 degré devant Anakin (range 4), mais je n’aime pas ma position pour le prochain tour. Je décide donc de faire un boost vers le centre, histoire d’avoir un beau choix au prochain tour contre Anakin (il devra soit faire un hard turn ou un 2-3 droit + boost, car s’il fait 1-3 bank, il passe sur le gas cloud). J’évalue que je serais encore à range 4 et ne prend donc pas mon focus (pour ne pas être stressé). On vérifie et je suis malheureusement à range 3 (par 2 mm). Il roule naturellement 2 hit + 1 crit. Ouf… ça part mal. Mais, j’ai 5 dés + gas. Je roule 1 evade + 4 focus… Aucune possibilité de changer un blank en evade avec le Gas.

Ah ben là, je suis en beau fusil! Le crit est structural damage (-1 dé vert).

Ah ben là ça part très mal !!!

Le tour suivant, c’est un peu l’inverse qui est arrivé. Mon Saber et Anakin sont face à face range 1. Il me fait 1 hull et moi je le réduis à 1 hull ! INCROYABLE !

Mais, Sébastien désengage pendant 2-3 tours et régénère 2s. Il est intouchable après ça.

Je fini éventuellement à avoir Fel et Anakin en face à face range 1. J’ai 1 focus. Il roule 2 hit avec Anakin, je roule 2 focus et Obi-Wan est à range 2 avec force + lock sur Fel.

Je jongle avec l’idée de prendre mon focus pour survivre et ainsi forcer Obi-Wan à attaquer Fel au lieu d’un autre ou de mourir, mais garder mon focus contre Anakin. J’opte pour l’attaque forcé de Obi-Wan et prends donc mon focus à la défense. Et je devrais être capable de tuer Anakin quand même…

Je roule 2 hit 2 focus contre Anakin (1 hp left !) et il roule 2 evade naturel…. NO WAY ! Fel meurt sous les feux de Obi-Wan et il meurt donc sans éliminer Anakin en échange. Ça, c’était un coup très dur pour moi.

Je fini par détruire Anakin et la moitié de son ARC. Obi-Wan est intacte. Je pense que la partie va au temps, il me restait probablement 1 bomber et mon Saber.

LOSS – 150 – 103 ?

Je termine donc les 5 rondes suisses avec 3 -2. Pas mal certain de ne pas faire le cut, je ramasse mes choses avec un air un peu piteux. Sébastien me dit que j’ai de forte chance de faire le cut, car mon MoV est très bon.

Et effectivement, je suis 7e, avec un score de 3-2 MoV 1266 (6e après le drop de Frédéric)

Oh yes ! TOP 8 !!!

Ah ben là, je suis content et je retrouve le sourire !

J’étais supposé me prendre contre Alain Marcoux (7e contre le 2e). Mardi passé, à l’Abyss, je pratiquais ma liste et il m’avait demandé si c’était cette liste là que j’allais jouer au tournoi et si oui, c’était quoi mon BID. J’ai dit que oui avec 191 pts.

Et il apporte une liste avec 191 pts de BID en me disant que c’est à cause de moi qu’il a descendu aussi bas ! Mais, à cause du drop de Frédéric, les pairing ont changé. Heureusement, car je ne voulais pas affronter sa liste, surtout que la partie se serait sûrement joué sur le lancer d’initiative…

TOP 8 : François Beaumont

Poe Dameron + Heroic + R4 Astromech + Integrated S-foils + Black One + Heavy Laser Cannon
Lieutenant Bastian + Integrated S-foils
Tallissan Lintra + Heroic
L’ulo L’ampar + Heroic

Ouf, finalement, j’aurais mieux aimé me prendre contre Alain ! François est un excellent joueur et sa liste est solide !

Mes souvenir sont très vague, mais en gros, j’échange Fel contre Poe. Carrément ! Au niveau du pointage, c’est à mon avantage, mais je perds le meilleur élément de ma liste contre le restant de la sienne.

De mémoire, je ne suis pas en bonne position et Rhymer meurt rapidement. Vers la fin, il reste Bastien, Lulo à 1 hull et Talli contre mon Saber et Jonus.

Il m’envoie Lulo contre Jonus (face à face). Il ne fait rien (ou quelques dégât) sur Jonus et en échange, je le détruis avec un barrage. Mon Saber retire le ou les shields restant de Tali. Je remonte tranquillement, mais ce n’est pas joué encore!

Il reste 5-6 mins, on fait 2 derniers tour où Jonus se sauve de Bastien et Tali (et dodge tout comme jamais un bomber ne dodge !) et mon Saber qui se sauve aussi au dernier tour.

Je gagne au temps, car j’aurais sûrement perdu Jonus le tour suivant. ! PHEW C’était moins une !

TOP 4 : Jean Coallier

Wedge Antilles + Servomotor S-foils
“Dutch” Vander + Proton Torpedoes
Heff Tobber + Intimidation + Leia Organa + Lando Calrissian + Pivot Wing
Blue Squadron Scout + Tactical Officer + Pivot Wing

Jean Coallier ! On a une drôle d’histoire lui et moi. Tous les tournois (ou presque) où l’on se rencontre, je gagne. Point final. De son propre aveu, je suis sa bête noire à X-Wing.

4 Rebel Ship en formation = easy win pour moi, non ?

Je vais faire ça court, car les détails sont désordonnés.

L’approche est classique. Jean est sur le côté en formation, j’arrive de l’autre avec mes bombers, mon Saber par le centre et Fel va le plus vite possible pour arriver par derrière.

Jean utilise Leia au premier tour pour un hard 3 de Dutch qui vient se placer derrière les U-Wing. Ça a été une erreur, car les 2 tours suivants, j’ai fait 4 droit et 3 bank avec mes bombers pour aller le chercher le tour avant qu’il puisse activer Leia !

Je coordonne donc ma vitesse pour m’assurer que Jean ait une décision difficile à prendre pour le premier engagement. Continuer tout droit et aucune shot ou faire un bank vers un gros débris. C’est sensiblement la même décision forcer que j’ai fait à Frédéric et ses 5 Y-Wing et Thomas avec sa formation de 4 vaisseaux Rebelles.

Il bank, mais dans l’autre sens avec ses 2 U-Wing, soit vers le bord de la map! Ok, ça c’est étrange ! Mais, il bank ou 1 droit avec Dutch vers mes bombers (pas certain ici entre les 2 manœuvres). Bref, j’ai seulement Rhymer et Jonus qui ont une attaque chacun sur Heff et lui n’en a aucune en retour.

Maintenant, il peut utiliser Leia et je sais qu’il va le faire. Je suspecte un rotate avec le Blue + coord Dutch pour un lock. Mais, il se sauve avec Heff avec un bank 3 vers le coin droit de la map (excellente idée, car je ne l’ai plus attaqué de la partie) et fait 0 stop avec l’autre pour tourner vers moi. Je crois qu’il coord Wedge un focus par contre, contrairement au lock de Dutch auquel je m’attendais. À cause ça, j’ai désengagé Fel, craignant la torpille. Ça m’a coûté, car Fel lui a pris 3 tours à revenir…

À partir d’ici, c’est confus, mais je détruis Dutch et blesse le Blue U-wing et Wedge, alors qu’il me détruit mes 2 bombers.

J’ai 2 Interceptors contre Wedge + 2 U-wing. Ok, là ça commence à être difficile.

Au dernier tour, Fel est pris dans un coin + stress avec 1 hull left et Structural damage. J’ai 2 manœuvres possible bleues, soit hard et bank 2 droite. Son Heff a 2 choix. 3 bank pour bloquer mon bank 2 ou 3-4 fwr pour bloquer mon hard 2, les 2 au travers d’un débris. Wedge n’a qu’à suivre derrière pour le kill et l’autre U-Wing aussi. Moi, j’opte pour le hard 1 avec Fel, histoire de tourner le plus possible s’il y va pour le 3-4 fwr s’il y va pour le bank 3, je pense bien que le hard 1 me sera favorable (même si je reste stressé). Il reste 1 hull sur Wedge et 1 hull sur Fel.

Malheureusement, il opte pour le 4 fwr qui bump d’un mm Fel (donc, je ne tournerai pas du tout avec Fel !!!!). Il désengage avec son autre U-Wing (hyper surpris ici) et hésite entre un coordinate focus pour Wedge ou 1 focus pour lui-même, histoire de se protéger contre mon Saber qui arrive derrière lui. Il opte pour 1 focus sur lui-même (ERREURRRRRR !). Wedge 4 droit au travers du débris à range 1 ou 2 de Fel. Fel, évidement, ne bouge pas d’un poil, étant collé sur Heff.

Et donc, Wedge attaque Fel qui a structural damage + intimidation et le détruit aisément. Mon Saber attaque Wedge range 2 + Debris. J’ai 2 hit et lui roule le classique blank focus evade. S’il avait coordonné 1 focus avec son U-Wing, Wedge était encore en vie !

J’ai donc 1 Saber full contre 2 U-Wing qui leur reste chacun exactement 3 hull, donc la moitié. Je suis certain d’avoir perdu et je félicite Jean, sincèrement très heureux qu’il m’ait enfin battu dans un tournoi !

Mais, juste pour être certain, je lui dis, on va compter les points. Et parce que j’ai un bid de 9 pts (191 pts), j’ai détruit 152 pts et lui 151 !

Je le bats d’un seul petit point !!!!

Oh lalalala, ce n’est vraiment pas cool. Honnêtement, je suis triste pour lui et il s’en veut tellement de ne pas avoir fait coordinate sur Wedge !

Cette game et celle contre François ont été vraiment les plus intenses et les plus difficiles du tournoi.

Je m’en vais en finale, mais le parcours a été des plus difficile!

WIN 152- 151

FINALE !!! : Tim Duke

Wedge Antilles + Swarm Tactics + Servomotor S-foils
Thane Kyrell + Swarm Tactics + Servomotor S-foils
Biggs Darklighter + Servomotor S-foils
Red Squadron Veteran + Swarm Tactics + Servomotor S-foils

Tim a gagné toutes ses games et je vois pourquoi. Formation de X-Wing qui attaque à Init 6. Si tu joust, t’es mort !

Tim est super agréable, on jase et on rit pendant les 15-20 premières minutes. Lorsque le premier engagement arrive, là c’est du sérieux par contre. On est en finale après tout !!!!

Il y a un gros cluster de roches au centre de la ma, mais une grande zone dégagée de mon côté de map, à ma droite.

Il déploie dans un coin, à ma droite, je déploie dans l’autre coin, à ma gauche.

Et, contrairement à probablement toutes ses autres parties, au lieu d’aller tout droit et en plus de profiter d’une belle zone dégagée, il hard turn vers sa droite ! OK…

Je fais la même chose avec mes bombers et avance timidement avec mes Interceptors.

Le tour suivant, je fais 4 droitavec mes bombers, alors que lui engage le milieu de la map avec des bank 1. Wow, c’est presque trop beau. Il s’en va vraiment dans les roches !

Tour suivant, il continue ses bank 1 et il est carrément dans les roches. Je bank 3 avec mes bombers vers lui + BR droite. La raison est simple. Il y a maintenant un gros rocher entre lui et mes bombers. Il va devoir soit aller tout droit + faire des BR pour l’évité au prochain tour ou devoir faire des bank (gauche ou droite) et n’avoir probablement aucune attaque. Alors que moi, peu importe ce qu’il va faire, avec des hard 3, je vais l’avoir dans mes arcs ! Mon Saber quant à lui prend son temps et Fel tente un flank, mais pas trop agressif.

Ce tour ci est hyper décisif.

Va-t-il engager les bombers ? Le saber ? Contourner la roche ? Tourner tout le monde vers Fel et s’offrir sur un plateau ?

Il a gagné toutes ses games, c’est un bon joueur. Il ne va pas mordre à l’hameçon (Fel). Et s’il le fait ???

Je fais donc patienté 1 tour de plus avec Fel et voir ce qu’il va faire. Donc, au lieu de faire un bank avec Fel vers lui, je décide de faire un 3 droit. Comme ça, s’il tourne vers lui, je pourrais aisément me sauver.

Et c’est ce qu’il fait ! Il mord à l’hameçon !! INCROYABLE !

Ce tour ci, mes bombers + Saber ne font presqu’aucun dégât. Ce n’est pas très cool, mais je suis tellement bien positionné que je m’en fou !

Les tours suivants par contre, mes dés sont en feu !

Wedge meurt en premier, suivie de Biggs. Je perds Jonus. Je détruis Thane et finalement le Red.

Ce n’était pas la finale dont je m’attendais, mais j’étais très heureux !!!

Et jamais Tim n’a perdu sa bonne humeur !

Ayant déjà été au WORLD en 2016, même si j’ai ma place réservée avec cette victoire, je n’ai aucune envie (et encore moins l’argent) pour y aller. Tim, voulant y aller, je lui donne donc la place réservée et je lui souhaite une expérience d’enfer, tout comme la mienne en 2016!

AND SO I WON !!!!

J’ai peut-être gagné le tournoi, mais ce n’était pas facile. J’ai eu 2 défaites et 2 games beaucoup trop difficile à mon goût !

J’avais une liste contre les Rebelles en formations et j’ai été bien servie. Je n’ai affronté que des « good guys » (Rebelles, Resistance et Republic).

Voilà ! C’était franchement un super tournoi. La place était malade avec le bar et les patinoires autour de nous. L’ambiance était comme toujours sympathique et des plus agréable ! Bruno a fait une job s’enfer pour l’organisation.

Pew Pew !


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *