Accepter la défaite, et en tirer des leçons

C’est clairement la faute des dés !

Au lendemain d’une solide dégelée à un jeu de pew pew où en général tu te trouves pas pire, il est facile de tomber dans les excuses toutes faites : “c’est à cause des dés”, ou “les dés verts c’est de la bouette”, ou l’autre classique, “c’est la faute des dés” (on remarque une tendance?).

Coupable de résultats vierges !

Une fois le taux de sel de retour sous contrôle, si on veut vraiment s’améliorer, il faut repenser au match, et comprendre ce qui s’est réellement mal passé. Perdre un match à cause des dés, c’est effectivement possible – quoique souvent on trouve autre chose – mais perdre un tournoi en entier à cause des dés, il ne faut pas trop se compter de menteries. À ce sujet, si un jour vous avez l’occasion de filmer un de vos matchs, que ce soit personnel ou sur YouTube/Twitch, c’est une excellente façon de tout revoir, et en général, les erreurs sont beaucoup plus flagrantes.

Dans les matchs que j’ai joué en fin de semaine au tournoi de l’Imaginaire, il y a eu 1 erreur évidente que je n’ai pas eu à décanter très longtemps, soit de manœuvrer consciemment 2 vaisseaux à portée 1 d’un astéroïde où il est évident que l’adversaire placera une charge sismique, planifiant me repositionner avec mes actions par la suite, avant de réaliser que j’ai fait des manoeuvres blanches avec des vaisseaux stressés… appelons ça un mauvais départ au match.

En repensant à mes 4 matchs, autant la victoire que les défaites, j’ai trouvé au moins 2 erreurs clés dans chaque match qui m’ont ultimement coûté très cher. J’ai peu d’expérience à jouer des “As”, donc je peux facilement accepter ces erreurs, mais sans les reconnaître, il devient difficile de s’améliorer.

Malheureusement, dans le rythme rapide d’un tournoi, le temps entre les matchs est insuffisant pour réellement s’adapter, en tout cas pour moi! Dans mon dernier match, j’ai même fait le commentaire à mon adversaire, lui disant que j’avais été trop agressif avec un de mes vaisseaux depuis le début du tournoi, ce qui expliquait qu’il ne survivait pas très longtemps. En lui expliquant ceci, j’ai pris une modification défensive, pensant maintenant le jouer plus sagement, mais le laissant dans l’arc de tir d’un ennemi supérieur pour conserver son propre tir sur celui-ci. J’aurais pu, et dû, sortir de son arc en sacrifiant son attaque, pour attendre un meilleur positionnement de ma part. Résultats, 1 de mes 3 vaisseaux à 1 point de coque. Et mon attaque vous demandez? Rien du tout!

J’aurais pu être plus chanceux sur les dés, et mieux m’en tirer, mais indépendamment de ce qui s’est passé sur cet échange, les statistiques étaient solidement en faveur de mon adversaire. Donc les dés auraient pu me sauver de mon erreur, mais je l’avais quand même commise.

J’espère ne pas m’être trop plaint de mes dés pendant les matchs, pour ne pas affecter le plaisir de mes adversaires. Je ne crois pas l’avoir fait, mais il faudrait le leur demander. Au final, ce n’était pas à cause des dés que je perdais, mais plutôt qu’ils ne m’ont pas sauvé de moi-même.

Accepter la défaite, c’est nécessaire pour continuer à avoir du plaisir, et se justifier en disant qu’on apprend à jouer un nouvel archétype, ça aide au moral, mais en bout de ligne, il ne faut pas que ça nous empêche de trouver nos erreurs, et d’en apprendre. Quand on repense à un match, il faut déterminer la cause initial de nos problèmes – positionnement, absence de modificateurs, choix de cible, etc. – et aussi voir comment on a tenté de corriger la situation pendant le match. Si un vaisseau était mal placé, aurait-il mieux valu désengager un tour pour se repositionner plutôt que de tenter de rester dans le combat, ou si un vaisseau ennemi était difficile à atteindre, aurait-il fallu lui tendre un piège plutôt que de le pourchasser?

Donc, tout ça pour dire, pendant un match, si vous pensez que vous perdez à cause des dés, même si c’est possible, restez concentré, essayez d’avoir du plaisir pour ne pas nuire au plaisir de l’autre, et cherchez à comprendre pourquoi vous vous trouvez réellement dans la situation actuelle. Si vous êtes comme moi, la 3e étape viendra peut-être seulement le lendemain, mais au moins, elle viendra.

Bon pew pew à tous!

Rémi Bureau

SEL SUPRÊME

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *